23 juin : soirée revenu de base

« Travailler moins pour gagner tous

 Partage du temps de travail et revenu de base deux outils complémentaires pour concevoir un nouveau modèle social et économique pour le 21ème siècle.

Notre société est aujourd’hui malade du chômage de masse. Cela dure depuis maintenant plusieurs décennies, et nous ne voyons aucune voie de sortie dans les politiques conduites depuis 40 ans pour lutter contre ce fléau. A l’inverse nous regardons avec inquiétude les nouvelles technologies de l’informatique et de l’automatique coloniser de plus en plus rapidement le monde professionnel en supprimant massivement les emplois traditionnels.

Au cours du 20ème siècle la baisse régulière du temps de travail a été le moyen mis en œœuvre pour compenser par paliers la hausse de la productivité, tout en améliorant les conditions de vie de nos concitoyens. La dernière marche a été franchie en 1997 avec le passage aux 35h. Malgré le fait que cela ait permis de créer quelques centaines de milliers d’emplois, le bilan de cette réduction forcée du temps de travail, dont les conséquences sociales et économiques ont été parfois compliquées, a bloqué toute initiative pour poursuivre cette évolution logique et inévitable vers un emploi mieux et davantage partagé entre tous.

Cette situation est aggravée par le fait que notre modèle social est lui aussi entièrement construit autour de l’emploi. Ce n’est que ce dernier qui permet d’acquérir les droits à la protection sociale. Les personnes sans emploi se retrouvent sans ressources, et progressivement, en cas de chômage de longue durée, sans droits. Ils tombent dans le RSA ou les minimas sociaux, situation indigne dans un pays aussi riche que le notre.

Si nous pensons qu’il est nécessaire de poursuivre la baisse du temps de travail, afin d’apporter une solution rapide à ce chômage de masse qui crée tant de pauvreté et de précarité, il nous semble maintenant important de réformer notre modèle social et économique pour découpler en partie revenus, droit sociaux et emploi. Une idée s’impose alors, celle du revenu de base, qui couplé à la baisse du temps de travail, et avec une réforme fiscale adéquate, permettrait de solutionner bien des maux de notre société actuelle pour la lancer résolument dans le 21ème siècle.

 C’est cette réflexion que nous vous invitons à partager le jeudi 23 juin 2016 à la Librairie Nouvelle de Voiron à 19h15.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s