Les collines d’eucalyptus de Duong Thu Huong

1540-1L’histoire de Tanh, jeune homme des années 1980 … Il vit une vie parfaite entourée de ses parents aimants et cultivés. A l’adolescence, il découvre son homosexualité et n’ose en parler à ses parents. Plus tard il tombe amoureux d’un mauvais garçon. Ils fuient tout deux dans une autre ville, leur liaison ne sera pas heureuse et Tanh finira par mettre un terme à cette liaison quand ils partiront à Saigon !

Le livre démarre dans la prison dans laquelle est prisonnier Tanh, condamné à 25 ans de travaux forcés. Le temps est très lent en prison, il a le temps de repenser à tout son périple, et l’on comprendra le pourquoi de son emprisonnement ! De longs chapitres où il sera question de personnages qui seront en lien de près ou de loin avec Tanh. C’est un garçon intelligent et sensible, malheureusement son destin ne sera pas linéaire.

On se plonge dans le Vietnam, les odeurs, ses coutumes, ses paysages, ses rues chargées de monde, on se laisse emporter par ce livre (800 pages) qui se lit presque d’une traite. Au final, c’est une très belle histoire dans laquelle on ne s’ennuie pas une seconde.

Marie-Noelle Clément

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s