Cognac Blues de David Patsouris

imagesSi vous n’avez jamais été dans la peau d’un tueur professionnel, voici une bonne occasion. Ce roman noir, écrit à la première personne du singulier ne nous laisse pas le choix ; il colle à la peau. Comment un tueur professionnel solitaire peut-il un jour décider d’arrêter-là ? Peut-on rencontrer véritablement quelqu’un, aimer, quand on a tant de crimes sur la conscience ?

Le style très cru du narrateur nous secoue, nous bouscule et nous donne à voir apparaître, un homme derrière le tueur. C’est un roman noir plein d’espoir.

Un premier roman réussi.

Cécile Duchasténier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s