Petit art de la fuite d’Enrico REMMERT

liv-2537-petit-art-de-la-fuiteTrois amis décident de partir ensemble de Turin jusqu’à Bari. L’un est violoncelliste et doit jouer à Bari, sa petite amie l’accompagne pour essayer de lui dire qu’elle le quitte, et la troisième fuit son amant violent. Elle propose sa voiture-auto-école à doubles commandes. L’aventure est souvent cocasse, parfois douloureuse, les rencontres imprévues, bénéfiques ou pas ; les paysages d’Italie sont très présents. On s’attache peu à peu au récit, à ces personnages en dérive, à leurs liens très forts.

L’écriture est particulière et surprend au début du livre : chacun raconte à son tour l’histoire, deux des personnages disent « je », et le récit du troisième est à la deuxième personne « tu ». Mais très vite on rentre dans ce jeu qui ne pose aucun problème et donne au récit une plus grande profondeur grâce aux trois points de vue. Les dialogues sont vivants, rebondissants, tout comme le tempérament des personnages aux comportements parfois imprévus.

Un très bon roman, qui sait mêler l’humour à des moments plus tristes.

Claire Vallée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s