Fleur de cimetière de David Belle

fleur-de-cimetiere-3324742-250-400Il ne faut pas trop en dire si on ne veut pas déflorer un roman policier. C’est pourtant ce que fait la quatrième de couverture en annonçant que Caitlin, qui a disparu à l’âge de 12 ans, est revenue quatre ans plus tard.

Entre temps ses parents ne vont pas fort, la mère se réfugie à l’église et dans les bras du pasteur pour essayer de tourner la page – au passage, on vit au cœur d’une famille américaine type.  Le père, lui, pense que sa fille n’est pas morte et l’espère. Il rencontre régulièrement le policier enquêteur. Celle qui revient ne ressemble plus du tout à leur fille ; la mère la prend telle qu’elle est, le père veut savoir ce qui lui est arrivé, et va très loin pour connaître cette vérité terrible. Nous suivons l’histoire du point de vue du père, nous connaissons ses souffrances, interrogations, espoirs, et le suspense est au rythme de son attente. Mais la fin s’essouffle un peu : aux trois quarts du livre le lecteur a l’impression d’avoir tout compris, et pourtant l’histoire continue dans une intrigue assez vide. On peut noter aussi des choses qui semblent peu fouillées : le personnage du « séducteur » pas du tout séduisant, et même un peu trop abruti pour pouvoir plaire comme le laisse penser l’histoire ; les deux jeunes filles qui  semblent importantes, puis disparaissent du roman comme si l’auteur ne savait plus quoi en faire.

Donc, un roman policier au thème assez original, mais un peu décevant.

Claire Vallée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s